Le 26/03/2015 | Authenticité des médicaments

Dans le cadre de la lutte contre les médicaments falsifiés au sein de l’Union Européenne, la directive 2011/62/UE prévoit l’obligation pour les pharmaciens d’officine de vérifier l’authenticité des médicaments et de les identifier individuellement. Pour ce faire, les médicaments soumis à prescription obligatoire et les médicaments remboursables par les régimes obligatoires d’assurance maladie doivent être dotés des dispositifs de sécurité permettant l’inviolabilité des emballages des médicaments délivrés.

 

Des négociations ont lieu actuellement à la Commission européenne afin de définir, par actes délégués, les dispositifs de sécurité adéquats et les modalités de la procédure de vérification de chaque boîte de médicament. Parmi ces dispositifs de sécurité, figure d’ores et déjà l’obligation pour les pharmaciens d’authentifier chaque médicament au moyen d’un numéro de série unique par boîte.

 

L’UNPF est favorable à la mise en place d’un système permettant d’améliorer la traçabilité et de lutter contre les contrefaçons afin d’assurer la sécurité des patients. Néanmoins, l’UNPF usera de toute sa force syndicale pour s’opposer à des mesures trop contraignantes pour les pharmaciens d’officine afin de ne pas alourdir les tâches au comptoir.

 
Retour