Le 23/02/2015 | Démographie des professions de santé

L’ONDPS (Observatoire national de la Démographie des Professions de Santé) a publié un rapport sur la régulation démographique des professionnels de santé en France

 

Le rapport remet en question le maintien du numerus clausus et suggère de l'adapter en tant qu'outil de régulation.

 

L’UNPF est favorable à une libéralisation du numerus clausus, telle que suggérée par le rapport, mais demande à ce qu’elle soit encadrée. En effet, la situation économique actuelle des officines et l’absence de visibilité à moyen et court termes entraînent une désaffection des étudiants vers la profession de pharmacien. L’absence de jeunes pharmaciens empêche la transmission des fonds et contribue à l’effondrement du maillage.

 

Motiver les jeunes à devenir pharmaciens nécessite non seulement de restaurer la visibilité économique, mais aussi de mettre en place une formation en adéquation avec le métier. C’est pourquoi, l’UNPF a lancé un sondage auprès des pharmaciens afin de faire évoluer les structures économiques des officines pour qu’elles s’adaptent à l’intégration des jeunes.

 

L’UNPF revendique une libéralisation du numerus clausus encadrée, accompagnée d’un programme de formation en relation avec les missions professionnelles du pharmacien. 

RapportONDPS_2013_2014-compressed_couv_incluses.pdf (4.21 Mo)
 
Retour